Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de mon-vieux-lieu

Le blog de mon-vieux-lieu

L'histoire de Vesly, commune de la Manche , son église , ses chapelles , les écoles.....


HISTORIQUE

Publié par Eclat de soleil sur 24 Février 2012, 16:40pm

Catégories : #Historique

HISTORIQUE

 

 

La région est habitée au moins depuis l'époque gauloise par la tribu des Unelles , avec à leur tête le chef Viridorix . Suite à la conquête romaine, les tribus germaniques et les Mérovingiens ont laissé leur trace notamment dans la religion avec sainte Walburge, dont une statue du XVI° siècle, siège dans l'église Saint-Pierre-et-Saint-Paul. Des sarcophages mérovingiens ont été trouvés sous l'église.


 

De l'époque Gauloise et Gallo-romaine , on peut noter, près de «  la ferme de la cour », la découverte , par un Sieur Lalonde, de plusieurs pièces de monnaies du bas empire .

 

De la période des Francs, des découvertes effectuées à VESLY en 1956, prouvent la présence d'une population franque d'époque carolingienne et mérovingienne à l'emplacement de l'église actuelle, côté nord.

 

Au moyen-âge, la commune de VESLY est signalée dès 1025, sous la forme de « Verlei » dans un acte de donation de Richard II au Mont Saint-Michel .

Vesly, Velly, Verleyum, Velleyum, Vellcium. Dans les vieux actes, on trouve écrit Vely sans s, et Vesly avec un s.

Velum en latin signifie : voile de navire

Vesly viendrait, d'après certains étymologistes, du celtique Wael, source, fontaine.

 

 

Lors de la conquête de l'Angleterre en 1066, les seigneurs Hugues, Guillaume et Robert de Vesly sont encore inscrits dans le « Domesday book » . Ils reçurent des concessions importantes dans les comtés d' York et de Norfolk .

 

La Normandie devient Française en 1204 sous le règne de Philippe Auguste . Le XIII° siècle voit aussi la formation de nombreuses léproseries ; divers indices laissent penser à l'existence d'une maladrerie à Vesly où se trouvait un refuge pour lépreux avec un cimetière et une chapelle édifiée à Saint-Aubin dont on pouvait encore voir les ruines vers la fin XIX° siècle .

 

A la guerre de cent ans, vers 1468, sous Louis XI, arrivé au pouvoir en juillet 1461, c'est à cette époque que vivait Guillaume de Cerisay, qui fût seigneur de Vesly, était un des généraux des finances de Louis XI. L'église de Carentan qu'il fit construire est une preuve de son opulence. On lui attribue aussi la construction du chœur de l'église de Vesly.

Christophe de Cerisay fut seigneur de Vesly, de Montreuil, de Faugemon, et baron de la Haye-du-Puits : il fut bailli de Cotentin de 1495 à 1497. Sa fille unique, Marie de Cerisay, épousa Gaston de Brézé, seigneur de Montmartin .

 

 

Le fief de Lepesse , sur lequel il y avait une chapelle, appartenait à la famille Le Poupet. Ainsi on trouve :

          - en 1607 et 1617, Richard Le Poupet, écuyer, sieur de Lepesse ;

      - en 1625 et 1636, noble homme Denis Le Poupet, écuyer, sieur de Lepesse; 

      - en 1652, Jacques Le Poupet, seigneur et patron de Vesly ; 

      - en 1724, Edmond Le Poupet, écuyer, sieur des Espesses (sic). Il était fils de François Le Poupet, sieur de Lepesse, et de Marie Le Mouton ; il avait épouBonne-Marie Langevin, fille de François Langevin, écuyer.

 

 

A Vesly , les registres de l'état civil remontent à l'année 1671. Le nombre des feux était de 211 de 1722 à 1762 .

 

 

 

Unelles : Peuple gaulois . La capitale de la cité des Unelles était Cosedia, aujourd'hui la ville de Coutances .

Vierge.
Sainte Walburge : Fille du roi Richard d'Angleterre, elle fut élevée dans un austère monastère du Dorset en Angleterre. Envoyée en Germanie, à la demande de saint Boniface. Elle devint abbesse du monastère d'Heidenheim, où elle donna l'exemple de la sainteté par son silence et une vie mortifiée. Elle gouverna aussi le monastère masculin voisin à la mort de saint Winibald

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents